Abonnez-vous pour 1€

Les nouvelles terrasses à peine construites... inquiètent dans la rue commerçante belge: «Je n’oserai pas m’asseoir là avec mes petits-enfants»

Photo prétexte
Photo prétexte - Belga image

C’est un projet pilote pour améliorer l’attractivité de la Stalenstraat, dans le Limbourg. Des terrasses temporaires vont voir le jour pour une durée de trois ans. Problème pour les personnes qui aimeraient y aller : elles se trouvent en plein milieu de la rue. « Je n’oserai pas m’asseoir là avec mes petits-enfants », confient une habitante au Belang van Limburg.

Alors oui, des bacs à fleurs ont été posés juste avant la terrasse pour empêcher les voitures de percuter la construction mais cela ne rassure pas. « Il y a aussi les côtés. La circulation passe juste à côté de ces terrasses. C’est facile de faire une erreur... », ajoute l’interlocutrice du journal flamand.

Pour rassurer, une épaisse bande rouge a été tracée aux abords des terrasses. Nouveau problème : il s’agit de la même couleur que celle utilisée... pour les pistes cyclables. « Un automobiliste ne va-t-il pas penser qu'il est dans l'erreur et vouloir rapidement quitter cette bande rouge ? ».

Une chose est certaine, ces terrasses pilotes destinées à renforcer l’espace public et également donner un coup de pouce aux commerçants après la difficile période du coronavirus. «La vie commerciale est devenue très terne. Les initiatives qui peuvent améliorer l'expérience dans la rue sont les bienvenues. En ce sens, je pense que c'est une bonne idée d'installer de telles terrasses. Il devrait y en avoir plus. De préférence aussi dans la partie centrale et la plus fréquentée de la Stalenstraat », confie un commerçant.

Notre sélection vidéo