Après les agressions, des passants pas rassurés au parc Louise-Marie et près de la gare de Namur: «J’ai presque reçu un coup de poing, en journée»

Bryan (au centre), entouré de Louis et Morgane.
Bryan (au centre), entouré de Louis et Morgane. - K.C.

L’agression du jeune Ethan, 15 ans, en début de semaine a remis le sentiment d’insécurité qui semble régner à Namur sur le devant de l’actualité. Depuis plusieurs mois, de nombreux faits de violence, d’agression ou des comportements inciviques liés notamment à la toxicomanie sont relayés régulièrement, par exemple sur les réseaux sociaux.

Nous nous sommes rendus dans le quartier de la gare et le parc Louise-Marie, deux endroits problématiques de la capitale wallonne, pour connaître le ressenti des citoyens qui passaient par là.

▶▶ Certains témoignages sont révélateurs, notamment d’un travailleur : « J’ai presque reçu un coup de poing, en pleine journée. »

▶▶ Voici ce que déclarent les étudiants interrogés.

▶▶ Le bourgmestre de Namur Maxime Prévot et le procureur du Roi de Namur Vincent Macq réagissent.

Notre sélection vidéo