Abonnez-vous pour 1€

La nouvelle habitude des automobilistes qui inquiète Vias: de plus en plus de réunions Teams… tout en conduisant

Certains rentabilisent le temps «perdu» en voiture.
Certains rentabilisent le temps «perdu» en voiture. - V.L

« Entre les réunions Teams à distance et les réunions en présentiel au bureau, c’est parfois compliqué de trouver des créneaux. C’est alors bien pratique d’utiliser le temps passé en voiture le matin pour monter sur Bruxelles », explique Rose, conseillère en économie. En moyenne, la Namuroise de 34 ans participe à au moins deux réunions Teams par mois alors qu’elle conduit sa voiture sur le chemin du travail.

« C’est plus compliqué qu’une simple conversation téléphonique car il faut manipuler l’écran du smartphone pour couper ou activer son micro. Il y a aussi le réflexe de jeter un coup d’œil à l’écran lorsqu’une nouvelle personne parle. Tout cela nécessite une certaine concentration. Il m’est déjà arrivé de me tromper de chemin à cause de Teams », dit-elle.

Aux Pays-Bas, l’assureur Interpolis redoute une explosion des accidents liés aux réunions en ligne. Et le phénomène se développe en Belgique, de quoi inquiéter l’institut Vias, et son porte-parole Benoit Godart.

Mais que dit réellement la loi à ce sujet ? Voici la réponse

Notre sélection vidéo