La Ville de Malmedy victime de son succès, mais ça implique des problèmes «de riche», qu’il va falloir résoudre

Jean-Paul Bastin se dit fier de ce qui a été accompli en trois ans.
Jean-Paul Bastin se dit fier de ce qui a été accompli en trois ans. - Julien Denoël

En octobre 2018, au moment de former un nouveau collège communal, le groupe Alternative de Jean-Paul Bastin optait pour une association avec le groupe PS+ d’Ersel Kaynak, envoyant l’Entente Communale dans l’opposition. 6 ans plus tôt, les trois s’étaient unis pour former une majorité « d’union nationale ».

Force est de constater que Jean-Paul Bastin et les siens ont peut-être bien fait le bon choix. Car délestée de son ancien partenaire, la nouvelle majorité n’a pas traîné pour faire avancer certains dossiers.

Reste que ces bons points sont aussi synonymes de gros défis à relever. En termes de sécurité, d’hébergements de vacances…

En attendant, la Ville se voit décerner une belle cote.

Notre sélection vidéo