Le recours de Loïc, l’étudiant qui a raté 12 fois le même examen, a été débouté par le Conseil d’Etat: il devra repasser son année avec un seul cours

A priori, Loïc devra repasser son année... avec un seul cours.
A priori, Loïc devra repasser son année... avec un seul cours. - D. Claes

Le week-end dernier, nous avions évoqué le cas bizarre de cet étudiant louviérois d’Ingénieur en Gestion à l’UCL Mons, Loïc Bernard. Busé à 12 reprises dans le même cours d’informatique de 2e bac, le dernier avec un 7/20, soit une cote d’exclusion, il n’a pu être délibéré alors qu’il avait une moyenne de près de 15/20 en… 2e Master.

Il doit donc repasser son année et un examen en juin 2022 pour cet unique cours de 5 crédits, et attendre janvier 2023 pour passer son TFE alors qu’un job l’attend dans une entreprise où il a fait son stage. Loïc et son papa Thierry Bernard avaient donc décidé de déposer un recours en extrême urgence contre cette décision auprès du Conseil d’État.

Le recours a été étudié cette semaine par l’auditeur du Conseil d’État. « Qui l’a rejeté », regrette Thierry Bernard.

Voici pourquoi le recours a été rejeté.

A priori, Loïc devra donc refaire son année comme prévu, passer son examen en juin 2022 et son TFE en janvier 2023. « On réfléchit aux éventuelles suites à donner à cette affaire », conclut son papa.

Notre sélection vidéo