Un enquêteur belge récompensé par les USA pour avoir déjoué un attentat à Bruxelles

Olivier Hardy.
Olivier Hardy. - Police Fédérale

Le 21 juin 2019, Olivier Hardy, 45 ans, et ses collègues de DR3, la cellule antiterroriste de la PJF, ont été informés d’un projet d’attentat terroriste ciblant l’ambassade des États-Unis. Grâce au travail de recherche intensif de plusieurs services de la police fédérale et grâce à une bonne coopération avec le juge d’instruction et le parquet fédéral, un suspect a pu être appréhendé dans les 24 heures suivant la réception de l’information. Par la suite, les enquêteurs ont analysé les préparatifs de l’attentat dans les moindres détails. L’enquête a notamment révélé que le suspect avait des liens avec l’état islamique et qu’il cherchait à se procurer des armes.

Il s’agissait d’un certain Matthew G. – un Belge d’une vingtaine d’années domicilié à Forest – qui fomentait un attentat à la voiture-bélier contre l’ambassade des États-Unis, boulevard du Régent, le long de la Petite Ceinture, dans le centre-ville de Bruxelles. Il avait fait l’objet d’une note de la Sûreté de l’État après avoir fait plusieurs repérages des lieux et pris des photos en y annotant la position des gardes de sécurité, etc. Le radicalisé, qui avait prêté allégeance en vidéos à l’état islamique et se faisait depuis appeler Ibrahim Abu Abdallah, projetait ensuite de partir en Syrie avec sa femme, ses enfants, et une cousine de cette dernière. Il a été condamné à sept ans de prison.

>> Olivier Hardy explique comment il a déjoué un attentat. «C’est l’efficacité entre les différents services de la police fédérale qui a permis de trouver et interpeller cette personne aussi rapidement...»

>> Celui qui a décroché l’un des cinq Honorable Mention Awards dans la catégorie International a commenté sa prestigieuse distinction depuis les États-Unis. «C’est une fierté, un honneur d’être reconnu par ses pairs par rapport à un dossier qu’on a mené.»

>> Retrouvez l’article en intégralité sur LaCapitale.be.

Notre sélection vidéo