«Ne me piquez pas»: manifestation d’anti-vaccins au siège de Pfizer à Bruxelles contre le Covid Safe Ticket (photos)

Photos
«Ne me piquez pas»: manifestation d’anti-vaccins au siège de Pfizer à Bruxelles contre le Covid Safe Ticket (photos)
Belga image

Les participants ont dénoncé la «pression» qui pèse sur les personnes qui ne souhaitent pas se faire vacciner.

Ils estiment par ailleurs que le Covid Safe Ticket limite leurs libertés et constitue un moyen de «contrôler la population». «Le gouvernement sait où et à quelle heure vous entrez quelque part», clament les manifestants.

«Ne me piquez pas», «Ne touchez pas à ma liberté», pouvait-on notamment lire sur leurs pancartes.

Le Covid Safe Ticket, version belge du certificat sanitaire européen, est obligatoire dans la capitale depuis le 15 octobre dans l’horeca (sauf à l’extérieur), les dancings et les discothèques, les clubs de sport et de fitness (hors cadre scolaire), les foires commerciales et congrès, les structures appartenant au secteur culturel, festif et récréatif ainsi que les établissements pour personnes vulnérables et, ce, dès 16 ans. Le CST est par ailleurs exigé dès 12 ans pour participer à un événement de masse (à partir de 50 personnes en intérieur et 200 personnes à l’extérieur) et entrer dans des établissements de soins bruxellois.

En Wallonie, ce pass sanitaire sera d’application à compter du 1er novembre.

Notre sélection vidéo