Alexia Laroche-Joubert devient présidente de la société Miss France : Sylvie Tellier sur le départ ? Un « grand feuilleton télévisuel » pour 2023 ?

Alexia Laroche-Joubert devient présidente de la société Miss France : Sylvie Tellier sur le départ ? Un « grand feuilleton télévisuel » pour 2023 ?
Isopix

L’année prochaine, Sylvie Tellier célèbrera les vingt ans de son élection en tant que Miss France. Vingt ans qui n’auront pas été de tout repos pour la Lyonnaise, directrice générale de la société qui gère le concours de beauté depuis 2007. Son début de carrière à la tête de l’organisation avait été en grande partie marqué par le départ de la maman des Miss, Geneviève de Fontenay. Et plus de dix ans après ce départ, l’entreprise vit un nouveau retournement de situation…

A ses côtés, la directrice Sylvie Tellier pouvait compter sur l’un de ses amis en tant que président de la société Miss France, Nicolas Coppermann, patron de la maison de production Endemol. Mais ce dernier vient d’être remplacé par la productrice Alexia Laroche-Joubert ! L’arrivée de cette nouvelle présidente a été annoncée dans un communiqué de la société, qu’a simplement relayé Sylvie Tellier en story Instagram, sans faire de plus amples commentaires.

« Un grand feuilleton télévisuel » ?

La Miss France 2002 reste, néanmoins, directrice générale de la boîte. Mais d’après le magazine Télé Star et les informations d’Hubert Guérin, ancien proche collaborateur de Geneviève de Fontenay, Alexia Laroche-Joubert aurait pour projet de chambouler le concept de l’émission.

Si le show est aujourd’hui un événement unique dans l’année, la productrice aimerait lancer « un grand feuilleton télévisuel » autour des Miss, pour l’élection de 2023. En effet, toujours selon Hubert Guérin, « une armée de casteurs professionnels se lancera à la recherche de candidates avec un physique qui passe bien à la télé, une histoire à raconter. » Alexia Laroche-Joubert souhaiterait diffuser « des émissions qui se succéderont en prime time entre novembre et décembre », destinées à choisir les finalistes Miss France, jusqu’à « la grand-messe de l’élection nationale ». Pour l’heure, on ne sait pas si les élections régionales passeront à la trappe, mais selon les informations de Voici, Sylvie Tellier « n’envisagerait pas » une telle évolution. Affaire à suivre, donc…

Notre sélection vidéo