Son fils prématuré à 5 mois et demi, la mort de ses parents : Elie Semoun, parrain de CAP 48, revient sur les drames de sa vie

Son fils prématuré à 5 mois et demi, la mort de ses parents : Elie Semoun, parrain de CAP 48, revient sur les drames de sa vie
Jean-Michel Clajot / RTBF

Plus le temps passe, plus on découvre la sensibilité d’Elie Semoun. La perte d’autonomie d’un proche, il l’a vécue aux premières loges. Son papa, aujourd’hui décédé, a souffert de la maladie d’Alzheimer. Il l’a accompagné dans ses derniers mois et a tiré de cette expérience un documentaire touchant (« Mon vieux ») à portée universelle. En parallèle, il a créé une gamme de vêtements (enmodeelie.com) dont les bénéfices des ventes sont reversés à la recherche contre la maladie d’Alzheimer. Alors, quand la proposition lui est arrivée de soutenir en tant que parrain la cause CAP48, il ne pouvait qu’accepter.

Au premier plan : la force de vie

Le handicap, Elie n’y a pas été confronté dans sa famille, ni à l’école. C’est avec beaucoup de pudeur et de respect qu’il écoute les témoignages des intervenants de CAP48 : Karen, la rescapée des attentats de Bruxelles; les parents de Robin, qui se dévouent pour leur enfant complètement dépendant d’eux; le papa d’Emilie, 35 ans et porteuse de la trisomie 21. Toutes ces histoires le renvoient quand même à son vécu. « Mon fils est né prématuré, à 5 mois et demi, il pesait 750 grammes et est resté 3 mois en néonatologie. Cela a été une épreuve et j’ai vu à l’hôpital des parents en souffrance. Quand j’entends ces témoignages, je ne retiens qu’une chose : quand on est confronté à ce genre d’événements, on est d’abord déstabilisé, puis on fait face, mais on s’en sort toujours. »

Comment envisage-t-il alors son rôle de parrain? « Je ne suis pas toujours politiquement correct, je n’ai pas envie de sortir les violons ni de faire pleurer dans les chaumières. Il m’est arrivé des épreuves. L’humour m’a sauvé la vie. Je me souviens d’une phrase de mon papa quand je lui parlais de la mort de ma maman : ‘Restons entre vivants’. Cela ne veut pas dire qu’il faut mettre tout sous le tapis mais l’humour et un certain recul servent à relativiser les choses », soutient-il.

Comment faire un don ?

La soirée de clôture de ce dimanche 17 octobre sera présentée par Jean-Louis Lahaye et Anne-Laure Macq. Ils seront rejoints sur scène par de nombreux artistes : Zaz, Nolwenn Leroy, les coaches de «The Voice Belgique» (Typh Barrow, BJ Scott, Black M et Christophe Willem), Louane, Dany Brillant et Vincent Niclo. Quant aux animateurs de la chaîne, ils vous attendent au call center (au 0800/9 48 81 ou par SMS au 4884). La nouveauté de cette année est le donateur wall. Chaque don effectué durant la soirée sur le site www.cap48.be permettra aux donateurs d’apparaître à l’antenne sur un mur d’écrans. Jean-Louis Lahaye interagira en direct avec certains d’entre eux. Rendez-vous dès 20h20 sur La Une.

L’interview d’Elie Semoun est à découvrir en intégralité dans votre Ciné-Télé-Revue de cette semaine.

Notre sélection vidéo