Catherine, kiné liégeoise de 39 ans, est décédée après avoir suivi les remèdes d’un naturopathe: «C’était comme si elle avait été envoûtée»

Miguel Barthéléry prône les jus et les légumes pour guérir d’un cancer, au lieu des traitements «normaux». Catherine en est morte...
Miguel Barthéléry prône les jus et les légumes pour guérir d’un cancer, au lieu des traitements «normaux». Catherine en est morte... - SP

C’est une histoire qui a la tristesse d’exister. Les parents de Catherine F. ont accepté de témoigner, quelques jours après avoir appris que Miguel Barthéléry, le naturopathe qui avait suivi leur fille, était condamné à deux ans de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris.

Cet homme âgé de 44 ans est installé à Cachan, dans le Val-de-Marne. Il a été condamné pour exercice illégal de la médecine suite à la plainte de l’épouse d’un restaurateur décédé des suites d’un cancer. L’avocat de cette dernière a pu aussi compter sur un couple de Lontzen qui avait appris que sa fille n’était donc pas la seule victime de ce pseudo-médecin.

➜ Les parents de Catherine témoignent : « Tout le monde a essayé de lui dire. Ses amis, sa famille, son frère… c’était comme si elle avait été envoûtée ».

➜ Ils retracent le parcours de Catherine, qui l’ont pousser a se tourner vers un naturopathe.

Notre sélection vidéo