Environ 26 plaintes déposées par jour en 2021 contre le démarchage téléphonique malgré l’inscription sur la liste «Ne m’appelez plus»

On ne les aime pas beaucoup, ces démarcheurs...
On ne les aime pas beaucoup, ces démarcheurs... - D.R.

En neuf mois, l’Inspection économique du SPF Économie a déjà enregistré plus de plaintes qu’en 2020  : 7.144 cette année, contre 6.261 l’an dernier. Une tendance à la hausse qui nous ramène aux standards de 2017 et 2018… Mais qui montre que les sociétés qui effectuent du démarchage téléphonique sont peu regardantes en ce qui concerne les règles à suivre.

En effet, la législation prévoit que les Belges peuvent s’inscrire sur la liste « Ne m’appelez plus », tant pour leur numéro de téléphone fixe que pour leur GSM, et qu’ils ne doivent alors plus faire l’objet de quelconques appels. Cette liste, qui comporte plus d’1,5 million de numéros de téléphone, est mise à disposition des sociétés via l’asbl qui la compile.

➜ Alors pourquoi ces sociétés vous appellent-elles encore ? La réponse ici.

➜Attention à ces démarchages si vous en faites l’objet : certains sont des escrocs. Mais des sanctions existent  !