Bénédicte Poll, bourgmestre à Seneffe: «Je suis prête à rempiler en 2024!»

Bénédicte Poll, bourgmestre à Seneffe: «Je suis prête à rempiler en 2024!»
David Claes

Les demandes de permis d’installation d’éoliennes affluent, craignez-vous que la commune ne soit défigurée ? « On en a déjà 11 sur le territoire de la commune et environ le même nombre de demandes en cours. Sans compter celles qui sont à proximité de notre territoire comme sur Nivelles à 300 m de la commune ou encore Pont-à-Celles ou à Écaussinnes. Il y a des endroits à Seneffe où, à 360 degrés, vous ne voyez que cela. Les gens s’en plaignent évidemment, également par rapport au bruit que cela génère et aux effets stroboscopiques (la coupure des rayons lumineux par le mouvement continu des pâles des éoliennes, ndlr). On n’est pas contre l’éolien en soi, mais il doit rester raisonné et on doit préserver des zones d’intérêts paysagers. »

>> Boucle du Hainaut, le besoin en logements, la mobilité douce… La bourgmestre Poll n’écarte aucun sujet. (Photos et vidéos)

>> Elle répond aux critiques de l’opposition.

>> Elle fustige le projet de la centrale TGV à Manage.

>> Elle promet une maison médicale à Familleureux.

Notre sélection vidéo