Forte mobilisation policière en province de Liège ce lundi dans le cadre d’un trafic international de drogue: 27 personnes arrêtées

Photo d’illustration
Photo d’illustration - Belga Image

Les perquisitions ont eu lieu dès 05h00 ce lundi, principalement dans la province de Liège, à Huy, Aywaille, Modave-Strée, Ferrières, Verviers, Herve, Comblain-au-Pont et Amay, mais également, dans une moindre mesure, en province du Limbourg, à Genk, et en Flandre orientale, à Tamise, selon un communiqué du parquet fédéral, confirmant une information de la RTBF.

Elles ont été menées par la police judiciaire fédérale (PJF) de Liège, avec l’appui des PJF de Namur, du Limbourg, de Flandre orientale, des unités spéciales, de la brigade canine de la police fédérale et enfin des services de la Direction générale de la police administrative. «Plus de 300 policiers ont été engagés dans cette opération de grande envergure. L’armée a également été engagée en appui pour certaines fouilles», a précisé le parquet fédéral, qui a ouvert ce dossier de trafic de cocaïne il y a trois ans, et confié l’enquête à un juge d’instruction de Liège.

«Les premiers résultats de l’opération, encore partiels, sont éloquents», a poursuivi le parquet fédéral. «Vingt-sept personnes ont été arrêtées, dont une faisant l’objet de plusieurs mandats d’arrêt pour autre cause, un laboratoire de transformation et de conditionnement de la cocaïne a été démantelé à Strée, un lieu de stockage de cocaïne a été perquisitionné à Ferrières, une quantité d’environ 580 kilos de pains de cocaïne a été saisie ainsi qu’une quantité de plus de 1,6 tonne de drogue en vrac pour une valeur marchande estimée à 80 millions d’euros», a-t-il détaillé.

Notre sélection vidéo