Vincent est l’une des deux victimes tuées dans le bar d’Eupen: Andy pleure la disparition de son meilleur ami, «c’était une personne exceptionnelle»

Vincent Schumacher est décédé suite à l’agression d’Eupen.
Vincent Schumacher est décédé suite à l’agression d’Eupen. - Montage S.P.

Le forcené qui s’est introduit dans le bar d’Eupen dans la soirée du jeudi au vendredi a fait deux morts. Parmi les défunts, on compte Ralph Duveau, un Welkenraedtois bien connu, mais aussi Vincent Schumacher. Ce dernier était plutôt de la région d’Eupen. Son meilleur ami pleure encore la disparition de cet être cher.

« J’aurais voulu te dire à quel point je tiens à toi, mais on m’a toujours appris que les paroles s’envolent et que les écrits restent. J’aurais voulu que tu saches que tu es ma raison de vivre. Mon meilleur ami, Sans toi, je ne suis rien. Mais, tout ce que je t’écris tu ne le sauras jamais », a-t-il témoigné sur les réseaux sociaux après avoir appris la disparition de son ami.

>> Vincent, 47 ans, avait cinq enfants  : « C’était un homme exceptionnel »

>> Sa fille a elle aussi le cœur brisé  : « Tu seras toujours dans mon cœur »

Notre sélection vidéo