Fausse alerte à la bombe près de Lille, près de 300 personnes évacuées

Fausse alerte à la bombe près de Lille, près de 300 personnes évacuées
Belga

Le suspect a été interpellé à 9H45, puis « placé en garde à vue », a précisé la procureure de Lille Carole Etienne, présente sur place mercredi matin. Il s’agit d’un intérimaire dont le « domicile a été perquisitionné ».

Aucune trace d’explosif n’avait été décelée à ce stade sur le site, où se trouvent des bâtiments du groupe Vertbaudet, spécialisé dans la mode pour enfants, selon la magistrate.

Le directeur des ressources humaines de l’entreprise, Stéphan Fertikh, a ensuite indiqué à l’AFP que la « levée des doutes » avait eu lieu vers 15H00 et que rien n’avait été découvert.

« Ce matin à 9H00, nous avons reçu une alerte d’un intérimaire qui a rejoint les équipes très récemment et qui expliquait qu’il avait un engin explosif sur lui », a-t-il expliqué.

Cinq équipes de démineurs, dont quatre avec des chiens avaient été dépêchées pour contrôler le site, selon la procureure.

Le suspect ne présente, « a priori et sous toutes réserves », aucun élément qui évoque une éventuelle radicalisation ou des problèmes avec son employeur, a-t-elle affirmé.

Notre sélection vidéo