Mordu par son propre chien, un homme (46) décède trois jours après: son beau-frère, lui aussi attaqué, doit être amputé, «c’est juste surréaliste»

Illustration
Illustration - 123rf

Barry avait acheté Ted, un Akita japonais pour 1.800 euros. Décrit comme un « ours en peluche géant », Ted a pourtant mordu son maître en juillet dernier. Les trois jours qui ont suivi, la blessure s’est gravement infectée, provoquant un arrêt cardiaque, rapporte le Sun.

Un mois plus tard, le jour des funérailles de Barry, son beau-frère, Mark, 61 ans, promenait le chien lorsqu’il a été mordu à son tour par Ted. L’homme, qui a été hospitalisé peu de temps après, a été amputé de tous les doigts de la main gauche et doit également être amputé des deux jambes la semaine prochaine en raison d’une septicémie causée par la morsure toxique de Ted.

>> Les photos

Pour Pauline, 62 ans, femme de Mark et sœur de Barry, c’est une véritable tragédie. « C’était le chien le plus doux, mais il avait des problèmes avec la nourriture. Chaque fois qu’il était près de la nourriture, il était agressif », explique-t-elle. « Nous pensons qu’il a été maltraité comme un chiot. »

« C’est un véritable cauchemar », témoigne Pauline. « La mort de mon frère était un choc, et maintenant mon mari. C’est juste surréaliste. » Pauline a donc pris la décision de faire euthanasier Ted, apprenant par la suite que le chien n’avait jamais été vacciné.