La maman de la honte: elle verse de l’eau de javel dans la sonde d’alimentation de son bébé pour qu’il «passe une bonne nuit»

Illustration
Illustration - 123rf

Voici comment cette mère justifie son geste devant le tribunal : en versant de l’eau de Javel dans la sonde d’alimentation de son bébé, elle voulait qu’il « passe une bonne nuit de sommeil ».

Le petit garçon, qui est maintenant sous la garde de ses grands-parents, est né 14 semaines avant terme et souffre d’un syndrome de Pierre Robin, ce qui nécessite des soins constants et une alimentation par sonde. Le bébé était resté à l’hôpital jusqu’au 24 décembre 2018, date à laquelle il a été confié aux soins de sa mère qui l’a qualifié de « miracle de Noël ».

Cinq jours plus tard, Mme Lucas aurait tenté d’empoisonner son fils dans une tentative désespérée de le faire dormir. Elle a ainsi versé de l’eau de javel dans la solution administrée par sonde à son enfant. D’après 7News, la mère s’est ensuite assise et a regardé son bébé de 13 mois vomir et enchaîner des crises, avant de finalement appeler les secours.

Le petit William, qui a miraculeusement survécu, a passé 17 semaines supplémentaires en convalescence avant de pouvoir quitter l’hôpital. Rongée par la culpabilité, la mère s’est rendue deux semaines plus tard en admettant avoir empoisonné l’enfant. Son jugement sera rendu vendredi.