Guido, supporter de Manchester City agressé et laissé pour mort sur l’E40: un suspect libéré sous conditions

@News
@News

Cinq personnes avaient été interpellées dans le cadre de l’enquête ouverte à la suite de l’agression d’un supporter de Manchester City par des fans du Club de Bruges, mardi soir à Tronchiennes, avait indiqué mercredi le parquet de Flandre orientale. Les jours de la victime, Guido, un homme de 63 ans, sont toujours en danger.

Ce jeudi matin, on apprend qu’un suspect a été libéré sous conditions par le juge d’instruction de Gand après avoir été interrogé. Ses avocats Jeroen Van Kerrebroeck et Teresa Corthouts l’ont d’ailleurs confirmé.

« Mon client se distancie complètement de ces faits de violence. Nous sommes convaincus que le juge d’instruction fait une distinction en termes de participations actives ou non des différentes personnes impliquées », a déclaré Van Kerrebroeck.

Les faits se sont déroulés vers 22h40 sur un parking situé le long de la E40. Le match, lors duquel les Anglais se sont imposés sur le score de 1-5, avait débuté à 18h45 au stade Jan Breydel.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le sexagénaire originaire de Ninove s’est fait dérober son écharpe de Manchester alors qu’il se trouvait au magasin de la station-service. Lorsqu’il a voulu la récupérer à l’extérieur, une bagarre impliquant plusieurs suspects a éclaté.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo