Une mère et sa compagne frappent à mort une fillette de 16 mois et tentent de faire accuser un enfant de 2 ans: «La mort n’est pas accidentelle»

Illustration
Illustration - 123rf

Frankie et sa compagne Savannah s’en sont violemment pris à Star, une fillette de 16 mois, décédée des suites de ses blessures. Le couple aurait attendu 15 minutes avant d’appeler les secours, rapporte le Sun. Retrouvée en arrêt cardiaque, la petite n’a pas pu être sauvée.

Star, qui a perdu une quantité importante de sang, a également subi une déchirure du foie et l’intestin, ainsi que des ecchymoses aux poumons et au pancréas. Ces blessures ont été causées par un ou plusieurs coups violents tels que « des coups de poings ou des coups de pieds dans l’abdomen », ressort-il de l’enquête

« La réalité est que les blessures subies par Star étaient si catastrophiques qu’il n’y avait jamais eu de réelle chance de lui sauver la vie », a déclaré au tribunal le procureur Alistair MacDonald.

Interrogées par la police, Frankie et Savannah ont tenté d’attribuer les blessures à un enfant de deux ans, déclaration que l’accusation a qualifié d’« absurde ». Les médecins confirment : « L’agression ou les agressions qui ont tué Star impliquaient clairement l’utilisation d’une force sévère et étaient manifestement intentionnelles. La mort de cette petite fille n’est en aucun cas accidentelle. » Toutefois Frankie Smith et Savannah Brockhill nient toujours les accusations de meurtre.