«Pass sport»: 20.000 chèques de 30 euros pour s’inscrire dans un club

PhotoNews
PhotoNews

«  Pass » est décidément un terme bien à la mode. Après le « pass sanitaire », précieux sésame pour retrouver un semblant de vie normale, voici le « pass sport ». Le projet, dont l’arrêt a été adopté par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, aurait même pu s’appeler « passeport pour le sport » tant il a pour but d’amener un maximum de personnes vers une activité physique. Pas n’importe laquelle pour autant. Alors que les Belges n’ont jamais été aussi nombreux à pratiquer la course à pied ou la randonnée, par exemple, il est ici question de sports en clubs car il s’agit également de les aider, eux qui ont évidemment beaucoup souffert de la crise du Covid.

« On sait combien la pandémie a affecté les clubs et la pratique sportive », explique ainsi Valérie Glatigny, ministre des Sports de la « FWB ». Rappelant aussi que le gouvernement a, à chaque fois que la situation épidémiologique le permettait, autorisé les activités sportives. Les vannes étant progressivement rouvertes depuis plusieurs mois, il est temps de donner un coup de pouce aux clubs. D’où ce souhait de la ministre d’« inciter davantage de francophones à commencer ou reprendre une activité sportive ».

Priorité aux personnes qui n’ont jamais été abonnées

Comment ? Grâce à ces fameux « pass sport ». 20.000 citoyens non-inscrits dans un club de sport pourront prétendre à bénéficier d’un chèque de 30 euros à faire valoir sur leur affiliation « afin de tester une discipline dans le club de leur choix ». Le but est d’amener/ramener du monde dans les clubs qui ont perdu des membres à cause de la pandémie, sachant que les cotisations représentent 42,4 % des recettes dans le sport amateur. Autant dire que les quelque 7.000 clubs en Wallonie et à Bruxelles dépendent énormément des affiliations. En pratique, chacune des 70 fédérations sportives reconnues recevra forfaitairement 164 pass. Les 8.520 chèques restants seront répartis au prorata du nombre de membres perdus par chaque fédération.

Cependant, pour bénéficier de cette réduction, il faut remplir quelques critères. Comme le rappelle le gouvernement, « l’initiative vise en priorité des personnes qui n’ont jusqu’ici jamais été membre d’un club ». Exception faite à celles qui se sont désinscrites durant la crise sanitaire. Il faudra également que l’inscription ne soit pas antérieure au 15 octobre dernier. Et pour ne pas léser les disciplines qui fonctionnent sur une année calendrier (comme le cyclisme ou le tennis), une deuxième vague d’utilisation des chèques sera ouverte en janvier 2022.

Donc si vous avez envie de vous lancer dans un sport, voilà une motivation supplémentaire.

Notre sélection vidéo