Agression d’un supporter de Manchester City: deux suspects arrêtés, les trois autres libérés sous conditions

Photonews
Photonews

Deux des cinq suspects auditionnés après l’agression d’un supporter de Manchester City sur un parking le long de la E40 à Tronchiennes ont été arrêtés, selon une décision du juge d’instruction de Gand jeudi. Les trois autres ont été libérés sous des conditions strictes, notamment l’interdiction d’assister à des matchs de football.

La victime, un homme âgé de 63 ans, a été grièvement blessée à la suite d’une agression par des fans brugeois sur un parking le long de la E40 à Tronchiennes. L’incident s’est déroulé vers 22h40, avait communiqué le parquet.

« Un homme arborant une écharpe aux couleurs de Manchester City s’est arrêté sur le parking de l’autoroute à Tronchiennes après le match de Ligue des champions et s’est rendu au magasin de la station-service. Selon les premiers éléments de l’enquête, un suspect a pris son écharpe de football dans le magasin et est sorti avec. Une altercation a ensuite éclaté sur le parking impliquant plusieurs suspects, et l’homme s’est retrouvé au sol après avoir été victime d’une agression physique », a expliqué le parquet.

Selon le fils de la victime, des témoins ont vu son père recevoir un coup à la tête et ont précisé que les suspects étaient des supporters du Club de Bruges. La victime a été emmenée à l’hôpital. L’état du sexagénaire, un temps en danger, s’est stabilisé. Il est néanmoins toujours dans le coma.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo