Agressions sexuelles au cimetière d’Ixelles: créer un bar «safe» pour les femmes, «cela permettrait d’envoyer un message clair aux agresseurs...»

Vidéo
Les citoyens se mobilisent pour plus de sécurité.
Les citoyens se mobilisent pour plus de sécurité. - Belga

« Ça vous dit qu’on cotise pour racheter le bar (…) et en faire un premier bar luttant activement contre la culture du viol ? » Ce qui n’était qu’une idée lancée sur la page Facebook ULB Confessions après les accusations d’agressions sexuelles au El Café et au Waff a rencontré un véritable engouement : 484 commentaires, 27 partages et plus de 3.000 réactions.

« Depuis 7 ans, on reçoit ce genre de témoignages, on est déjà sensibilisé depuis le début. C’est un problème systémique », explique l’administrateur et créateur de la page à l’origine du post. « On veut concevoir un bar « safe » pour éviter les risques à la base et qui proposerait des réactions plus efficaces en informant sur les procédures en cas de problème en permettant d’avoir des preuves. »

La proposition a rencontré un véritable soutien.

L’objectif est de « faire les choses différemment » avec un espace conçu pour que les femmes se sentent en sécurité.

Le porteur du projet n’a pas encore contacté le gérant des bars concernés : « On avait lancé l’idée de reprendre le El Café »