Omar (5), Limar (7) et leur maman de 23 ans menacés d’expulsion à Ouffet: une pétition a été lancée, «si je dois aller jusqu’à manifester, j’irai…»

Omar (5 ans), Limar (7 ans) et Aya (23 ans).
Omar (5 ans), Limar (7 ans) et Aya (23 ans). - D.R.

Aya, Omar et Limar sont d’origine syrienne. Ils sont arrivés en avril 2019 en Belgique. Après avoir passé quelques mois dans un centre pour réfugiés à Cerfontaine, la maman de 23 ans et ses enfants de 5 et 7 ans ont débarqué à Ouffet en juillet de la même année. Deux ans après, ils se sont parfaitement intégrés à la vie de la petite commune condruzienne. Oui mais voilà. La petite famille pourrait prochainement devoir quitter le territoire belge, pour retourner en Grèce.

En effet, jeudi dernier, le CGRA (Commissariat Général aux Réfugiés et aux Apatrides) a refusé la demande d’asile d’Aya, Omar et de Limar. Par conséquent, les subsides sont désormais coupés pour le CPAS, qui prend en charge ces réfugiés. « Je ne comprends pas pourquoi ils n’ont pas accepté », souffle Anne Richardeau, directrice de l’école libre fondamentale Saint-Joseph, qui accueille actuellement Omar en première primaire et Limar en deuxième.

➜ Anne Richardeau ajoute : « La maman a fait la bêtise de s’arrêter en Grèce, pour accompagner son mari. Du coup, en Belgique, ils considèrent qu’ils seraient aussi très bien là-bas ».

➜ La pétition a déjà récolté plus de 700 signatures en 2 jours. « Si je dois aller jusqu’à manifester, j’irai. »

Notre sélection vidéo