Un nouveau loup mâle originaire des Alpes italiennes repéré dans les Fagnes: il pourrait s’installer chez nous

Les trois louveteaux des Hautes Fagnes, photographiés le 30 septembre.
Les trois louveteaux des Hautes Fagnes, photographiés le 30 septembre. - Réseau Loup

C’est une nouvelle intéressante pour le réseau loup et la biodiversité. Un nouveau loup semble vouloir s’installer dans les Hautes Fagnes. Il s’agit à nouveau d’un mâle d’origine italo-alpine, comme Akela. Mais à la différence de ce dernier, qui passe le plus clair de son temps du côté belge et ne franchit qu’occasionnellement la frontière allemande, le nouveau venu semble préférer le côté allemand. Mais deux loups comme ceux-là pourront-ils coexister et s’entendre ?

« Ils peuvent occuper deux territoires proches mais ceux-ci seront bien délimités. Il y a peu de chance que l’un fasse une incursion chez son voisin, sinon il y aura friction », explique Alain Licoppe, responsable du Réseau loup wallon. « En général, une meute occupe 20 à 30.000 hectares. Ici, ils pourront tous deux trouver l’espace nécessaire à leur installation. Nous observons le nouveau loup depuis quelque temps déjà mais il faudra encore attendre quelques semaines avant d’avoir la certitude qu’il est bien installé à l’est du massif des Hautes Fagnes. »

➜ Découvrez ici nos photos : une balise GPS pourrait être placée sur des louveteaux  !

Notre sélection vidéo