Tir mortel d’Alec Baldwin: la jeune armurière était nouvelle dans le métier, «j’ai failli refuser le travail car je n’étais pas sûre d’être prête»

Tir mortel d’Alec Baldwin: la jeune armurière était nouvelle dans le métier, «j’ai failli refuser le travail car je n’étais pas sûre d’être prête»
Capture vidéo HLN/ Isopix

L’enquête sur le décès d’une directrice de la photographie aux États-Unis, tuée par un tir d’Alec Baldwin lors du tournage d’un western, se poursuivait samedi avec une attention accrue portée à deux personnes : l’armurière et l’assistant-réalisateur du film.

La première, Hannah Gutierrez Reed, 24 ans, a, selon un rapport d’enquête préliminaire cité par la presse, préparé l’arme avec laquelle l’acteur a tiré jeudi en direction d’Halyna Hutchins, 42 ans, décédée ensuite de ses blessures.

Le second, Dave Halls, 31 ans, a tendu l’arme à M. Baldwin lors de la répétition d’une scène du film, l’informant qu’elle était « froide », c’est-à-dire non chargée d’une balle réelle en jargon cinématographique.

« Je n’étais pas sûre d’être prête »

Mais alors que l’enquête se concentre sur ces deux personnes, l’une d’elles, Hannah Gutierrez Reed, avait déclaré il y a un mois dans un podcast qu’elle n’était pas sûre d’être « prête » après avoir effectué son premier tournage en tant que responsable des armes.

Selon les informations de HLN, plus tôt dans l’année, la jeune femme de 24 ans a eu son premier job en tant que responsable d’armes, lors du western « The Old Way » avec Nicholas Cage. Mais dans le cadre d’un podcast, elle avait exprimé ses doutes : « J’ai failli refuser le travail parce que je n’étais pas sûre d’être prête ».

La jeune femme avait également confié qu’elle avait surtout appris en regardant son père faire : « J’ai aussi appris beaucoup de choses en le regardant travailler. J’ai trouvé le chargement des blancs super effrayant, parce que je n’y connaissais rien. Mais il m’a appris comment faire. Et j’ai découvert certaines techniques moi-même », a-t-elle expliqué.

Hannah Gutierrez Reed a également expliqué comment il fallait procéder quand on se servait d’une arme sur le tournage : « Vous ouvrez le chargeur, mettez la balle dedans et ensuite vous devez amener le blanc juste devant le canon pour qu’il tire la prochaine fois que la prise est retirée et que l’arme est tirée. Vous devez regarder attentivement quelle balle est le blanc, s’il y a aussi des balles factices dedans. J’essaie toujours de mettre autant de mannequins que possible parce que c’est plus réaliste. Certains ne veulent pas cela pour une raison quelconque. C’est juste la façon dont vous vous sentez le plus à l’aise », a-t-elle ajouté.