Un avion se crashe dans un champ à Yves-Gomezée ce dimanche: le pilote, qui a réussi à s’éjecter, est légèrement blessé

Photos
Le pilote est légèrement blessé.
Le pilote est légèrement blessé. - G.F.

Ce dimanche un peu avant 17h, un avion de voltige, un Sonaca 200 de la société Stratos basée à l’aérodrome de Namur, s’est écrasé dans un champ près de la rue de la Rochelle, à Yves-Gomezée (Walcourt).

Le pilote a su garder son sang froid.
Le pilote a su garder son sang froid. - G.F.

Selon des témoins présents sur place, l’avion allait dans tous les sens.

L’avion s’est écrasé dans un champ à Yves-Gomezée.
L’avion s’est écrasé dans un champ à Yves-Gomezée. - D.R.

Le pilote, qui a vraisemblablement rencontré un problème technique, a gardé son sang-froid. Il a dirigé l’appareil vers les campagnes d’Yves-Gomezée et s’est éjecté à ce moment-là.

Le pilote est blessé à la cheville.
Le pilote est blessé à la cheville. - G.F.

Il est descendu en parachute avant d’être recueilli par un habitant.

Deux jeunes présents non loin de là racontent : « On a entendu un grand boum et on a décidé d’aller voir. On a vu le pilote descendre en parachute. »

Un expert du SPF transport et mobilité s’est rendu sur place vers 18h.
Un expert du SPF transport et mobilité s’est rendu sur place vers 18h. - G.F.

Le pilote est légèrement blessé à une cheville. On ignore encore les circonstances exactes de l’accident.

Les pompiers de Philippeville et de Couvin se sont rendus sur les lieux.
Les pompiers de Philippeville et de Couvin se sont rendus sur les lieux. - G.F.

Le SMUR et les secours de la zone Dinaphi (pompiers de Philippeville et Couvin) se sont rendus sur les lieux, ainsi que la police de la zone FloWal.

Un expert du SPF Transport et Mobilité est également descendu sur place vers 18h.

Un vol d’essai

« Les essais au sol et en vol étaient planifiés dans le cadre d’une campagne d’essais sous la supervision des autorités de certification », explique la Sonaca, dans un communiqué. « Les essais de ce dimanche 24 octobre se réalisaient en suivant les procédures de gestion de risque définies par Sonaca Aircraft (avion, pilote, airspace) dans un espace réservé à cet effet auprès des autorités aériennes. »

« L’accident de ce prototype ne remet pas en cause la navigabilité des modèles Sonaca 200 et des avions de série », conclut Sonaca Aircraft.

Il s’agit du premier accident d’un Sonaca 200 en Belgique, après un premier crash mortel en Turquie de l’appareil construit à Temploux.