Sergio Gomez, plus décisif que jamais: les bulletins des Mauves face au Beerschot

Photonews
Photonews

5 Van Crombrugge: au cours d’un match où il n’a pratiquement rien eu à faire pendant une heure, le portier anderlechtois a surtout dû éviter de prendre froid. Impuissant sur les deux buts du Beerschot.

5,5 Murillo: de retour dans le onze de base, le Panaméen a pu profiter du repli massif des joueurs du Beerschot pour proposer le jeu davantage orienté vers l’avant dont il raffole. Beaucoup trop statique sur le but de Shankland.

6 Harwood-Bellis: rarement mis en danger, le jeune défenseur anglais a fait le job, sans coups d’éclat.

5 Hoedt: le Néerlandais a souvent pu se contenter de faire circuler la balle. Pris de vitesse en fin de première mi-temps par Coulibaly, heureusement sans conséquences fâcheuses.

7,5 Gomez: après son intérim de fortune sur le côté droit défensif à Saint-Trond, l’Espagnol a retrouvé son poste à l’arrière gauche. Très offensif, il a fait parler sa qualité de centre à de nombreuses reprises, offrant un caviar à Raman après avoir lui-même ouvert la marque du point de penalty. Plus décisif que jamais.

6,5 Verschaeren: réintégré, le jeune international a fait montre d’une vivacité de tous les instants, démontrant également beaucoup d’altruisme et de technique dans les espaces courts.

6,5 Cullen: depuis son arrivée à Anderlecht, le format de poche irlandais a amélioré la qualité technique de son jeu tout en gardant cette faculté à ratisser de nombreux ballons.

5,5 Olsson: le médian suédois n’a ni la technique ni l’abattage de Cullen. Match assez quelconque au cœur de l’entrejeu, qu’il a sauvé en offrant un assist à Kouame.

6 Ait El Hadj: titularisé pour la première fois depuis le 23 septembre, il a mis un peu de temps avant de rentrer dans le match. Parfois un peu précipité, il a proposé quelques déviations intéressantes avant de provoquer le penalty qui a tout décanté.

7 Raman: préféré à Zirkzee pour tenter d’alimenter le marquoir, le meilleur buteur anderlechtois s’est démené sans compter pour finalement y parvenir… de la tête, inscrivant au passage ce qu’il pensait être son 5e but de la saison en championnat. Mais la Pro League l’a finalement attribué à Shankland (csc). Il a manqué de précision à 4 ou 5 reprises.

7 Kouame: nettement plus concerné et concentré que sur le synthétique du Stayen, l’Ivoirien a excellé dans le jeu en déviation et s’est ménagé une grosse occasion déviée par Vanhamel à la demi-heure de jeu. Récompensé de ses efforts par un but superbe.

N.C. Zirkzee, Ashimeru, Amuzu: tous trois ont pu bénéficier d’un petit quart d’heure de temps de jeu. Les deux premiers en ont profité pour être à la base et à la conclusion du 4e but bruxellois.

n.c. Magallan

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo