GP des États-Unis: Verstappen s’impose au bout d’un duel haletant avec Hamilton

EPA
EPA

Max Verstappen a remporté le Grand Prix des États-Unis, 17e manche du Championnat du monde de Formule 1, dimanche, sur le Circuit of The Americas (5,513 km), dimanche, à Austin. Le Néerlandais de Red Bull, leader du championnat, s’est imposé devant son rival pour le titre, le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes). Le Mexicain Sergio Perez (Red Bull) a pris la troisième place.

Les deux candidats au titre mondial, Max Verstappen (Red Bull) et Lewis Hamilton (Mercedes) s’élançaient des deux premières places. Hamilton prenait le meilleur départ, tandis que Verstappen glissait de la pole à la troisième position, dépassé aussi par son équipier Sergio Perez. Le Néerlandais repassait rapidement le Mexicain pour se lancer à l’assaut du septuple champion du monde britannique.

Ne parvenant pas à revenir sur Hamilton, Verstappen changeait de tactique et rentrait au stand au 11e tour. La manœuvre réussissait parfaitement, car Hamilton passait au stand au 14e et repartait derrière son rival néerlandais.

Verstappen prenait rapidement un avantage de 6 secondes. Hamilton revenait petit à petit sur son rival. À mi-course, moins de 3 secondes séparaient les deux pilotes.

Verstappen effectuait son deuxième arrêt au 30e tour. Hamilton l’imitait huit tours plus tard. Le Britannique sortait 9 secondes derrière le Néerlandais. Mais Hamilton bénéficiait de pneus plus frais et revenait à 3 secondes de Verstappen à dix tours de la fin. Le pilote Mercedes se rapprochait de plus en plus, jusqu’à entamer le dernier tour avec moins d’une seconde de retard. Mais Verstappen tenait bon et signait sa 8e victoire de la saison, la 18e de sa carrière. Hamilton prenait la deuxième place et le point du tour le plus rapide. Au classement, Verstappen (287,5 points) compte désormais 12 longueurs d’avance sur Hamilton.

Le Mexicain Sergio Perez (Red Bull) complétait le podium. Le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) se classait quatrième, devant l’Australien Daniel Ricciardo (McLaren). Le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes), l’Espagnol Carlos Sainz (Ferrari), le Britannique Lando Norris (McLaren), le Japonais Yuki Tsunoda (AlphaTauri) et l’Allemand Sebastian Vettel (Aston Martin) finissaient, dans cet ordre, dans les points.

La F1 prendra à présent la direction du Mexico où la 18e des 22 manches de la saison se tiendra le 7 novembre sur l’Autodromo Hermanos Rodriguez de Mexico.

Notre sélection vidéo