Voiture en perte totale, problème de TGV, amende de 1.200 euros: les vacances en famille de Ruth ont tourné au cauchemar...

Voiture en perte totale, problème de TGV, amende de 1.200 euros: les vacances en famille de Ruth ont tourné au cauchemar...
Belga

Mais arrivé sur place, le repos et le plaisir attendus n’étaient pas au rendez-vous. « C’était beaucoup d’arrangements, beaucoup de stress, beaucoup de démarches auprès de notre assurance. Nous n’avons pas obtenu de voiture de remplacement, et le 31 juillet, je suis rentrée à la maison avec les trois enfants… »

Et les problèmes n’ont fait que continuer pour la famille. « Nous sommes montés dans le train à Angoulême et avons cherché nos places réservées », explique Ruth à nos confrères. « Mais quelqu’un était déjà assis là. Il s’est avéré que nous avions réservé les mauvais billets. Ou plutôt, des billets à la mauvaise date. Nous avions fait une erreur lors de la réservation des billets. Nos billets étaient pour un voyage en train le 31 août. »

C’était néanmoins trop tard, le train avait démarré et il ne pouvait plus s’arrêter. Le contrôleur leur a expliqué qu’ils pouvaient rester dans l’allée mais qu’une amende leur serait sans doute envoyée. « Nous avons reçu une amende de 295 euros. Par personne. »

Nos confrères ont contacté la SNCF pour savoir si l’amende ne pouvait pas être annulée dans de tels cas. D’abord réticente, la compagnie de transport française a finalement accepté de classer les amendes…