Cette mère de famille a été forcée de retirer ses décorations d’Halloween après une visite de la police: «Je suis vraiment désolée…»

Photo d’illustration
Photo d’illustration - Belga

Renee Ryan, une mère de famille, pense qu’elle a peut-être dépassé les bornes quand la police s’est rendue à son domicile en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie. Effectivement, ses voisins ont appelé la police après avoir découvert un élément de décoration un peu « trop osé ».

Avec son fils, elle a passé près de trois heures à modeler un faux cadavre qu’elle a enveloppé dans un sac en tissu avec des cordes avant de le pendre à un arbre. Le côté « réaliste » de l’installation a sans doute choqué les riverains. Suite aux plaintes, Renee l’a rapidement enlevé et elle s’est excusée. Il semblerait que le rapprochement entre la décoration « pendue » et le « suicide » ait notamment choqué une personne ayant récemment perdu un être cher.

« À la personne qui a appelé la police », commence-t-elle sur un message qu’elle a publié sur son profil Facebook. « Je suis vraiment désolée pour votre perte. Personne ne peut vous dire combien de temps vous devez faire votre deuil. Et encore moins moi. Mon espoir est que vous cherchiez le soutien dont vous et vos proches avez besoin pendant cette période, afin qu’avec le temps vous puissiez continuer à vivre avec le cœur ouvert et plein d’amour et que vous puissiez vous souvenir de ces belles âmes pour la vie qu’elles ont vécue et non pour la façon dont elles sont parties. »