L’application 112 BE trop peu utilisée: «Les services d’urgence peuvent voir où vous êtes, puisque l’application utilise la localisation»

L’application 112 BE trop peu utilisée: «Les services d’urgence peuvent voir où vous êtes, puisque l’application utilise la localisation»
Belga Images

Le libéral plaide dès lors pour une campagne ciblée pour mieux faire connaître cette application à la population.

Depuis son lancement en 2017, l’application a été téléchargée 1.081.435 fois. Les centrales reçoivent en moyenne 50.000 messages par an via l’application. Selon Tim Vandenput, un million de téléchargements sur une population de 11 millions, ce n’est pas beaucoup. Il en va de même pour les appels, qui représentent moins de 2 % du nombre total d’appels d’urgence.

L’application peut pourtant sauver des vies, poursuit le député libéral. Son avantage est que vous n’avez pas à vous souvenir des numéros d’urgence. « Ce serait effectivement une bonne chose que chaque Belge ait cela sur son smartphone. Vous pouvez plus facilement joindre les bonnes personnes et les services d’urgence peuvent immédiatement voir où vous êtes, puisque l’application utilise la localisation. »

La ministre Verlinden souligne pour sa part que la Sécurité civile ne manque aucune occasion pour promouvoir l’application et qu’elle continuera à le faire à l’avenir.

Notre sélection vidéo