Marc fait usage de son droit d’interpellation à Ampsin: «Impossible de marcher sur le trottoir, les voitures sont garées dessus!»

Pour M. Martin, les piétons ont du mal à circuler sur les trottoirs à Ampsin.
Pour M. Martin, les piétons ont du mal à circuler sur les trottoirs à Ampsin. - A.G./GSV

Il est venu en compagnie de ses deux fils pour interpeller la majorité en préambule du conseil communal, mardi soir. Marc Martin, riverain ampsinois depuis 32 ans, déplore une circulation de plus en plus difficile sur les trottoirs de son quartier.

« Avec le confinement, le télétravail, j’ai pris l’habitude d’aller me promener à pied rue du Château, rue du Puits, rue Vinâve, rue Martine. Or, les trottoirs sont peu ou pas aménagés, et en plus toutes les voitures (dont des épaves) sont garées dessus ! Les routes ont été refaites, c’est vrai, mais rien pour les trottoirs. Impossible pour un enfant avec une mallette trolley de circuler sur le trottoir, il doit d’office aller sur la route », a-t-il pointé.

Le bourgmestre Jean-Michel Javaux lui répond : voici ses explications

Notre sélection vidéo