Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Sergio décède d’un arrêt cardiaque après sa 3e dose à La Louvière, des internautes pointent du doigt le vaccin: «Cela n’a pas tué mon papa!»

Sergio Selvani s’est pris de passion pour le reiki à sa retraite.
Sergio Selvani s’est pris de passion pour le reiki à sa retraite. - D.R.

À 78 ans, Sergio Selvani était en pleine forme. Plombier zingueur de formation après avoir travaillé dans les mines du Quesnoy à Trivières, il était apprécié de tous. Ce 25 octobre, il avait rendez-vous pour recevoir sa troisième dose de vaccin. Juste après l’injection, il a fait un malaise.

« Mon papa a fait une grosse réaction au vaccin mais ce n’est pas ce dernier qui l’a tué », insiste Michael Selvani, son fils. « Son corps a réagi contre le vaccin, ce qui n’est pas une mauvaise chose puisque cela veut dire qu’il avait encore suffisamment d’anticorps pour le combattre. Cela dit, il a été directement pris en charge et hospitalisé. Au début il était confus, perdu mais il se remettait doucement. Je l’ai encore eu au téléphone quelques jours avant son décès et il semblait aller mieux, ce que confirmaient les médecins. »

>> Selon ces derniers, ce n’est pas le vaccin qui est la cause de l’arrêt cardiaque  : « Il était sur le point de quitter l’hôpital »

>> Sur les réseaux sociaux, les hommages affluent, certains blâmant le vaccin dans le décès de Sergio.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo