Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Un dernier repas de liberté: coupable d’avoir laissé mourir son chien, il se précipite au McDonald’s avant son emprisonnement

BelgaImage
BelgaImage

En Angleterre, l’histoire de James Wright-King (24 ans) suscite un sacré tollé. Ce jeune homme a été condamné pour avoir laissé son chien Ruby mourir et l’avoir laissé avec un crâne fracturé, une brûlure au niveau du dos ainsi que d’autres blessures sur le corps.

« Rien ne peut justifier ce qu’il a fait. C’est quelqu’un qui ne devrait clairement pas s’occuper des animaux », a indiqué le tribunal de première instance de Middlesbrough, l’interdisant de garder des animaux à vie après ses actes commis. C’est en effet ce que rapporte le média britannique TeessideLive.

Compte tenu de la gravité des faits, James Wright-King a fait l’objet d’une peine d’emprisonnement. « Il a dépassé le seuil de la garde à vue », tranchaient les magistrats. Avant d’être incarcéré, le principal intéressé s’est rendu hors du tribunal pour s’offrir un dernier repas de liberté. Il s’est en effet rendu au McDonald’s pour acheter une sélection de poulets.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo