«Koh-Lanta, la légende»: des candidats menacés de mort suite à la tricherie de Teheiura, des nouvelles plaintes déposées

«Koh-Lanta, la légende»: des candidats menacés de mort suite à la tricherie de Teheiura, des nouvelles plaintes déposées
TF1

Il y a quelques semaines, Coumba avait annoncé porter plainte suite à une vague d’insultes et de menaces de mort des internautes. La jeune femme avait d’ailleurs décidé de quitter les réseaux sociaux, pour sa « santé mentale ».

Depuis la tricherie de Teheirua dans « Koh-Lanta, la légende », qui lui a valu une exclusion du jeu, deux autres candidats font l’objet de menaces. Le Parisien vient de dévoiler que deux nouvelles plaintes avaient été déposées.

« On prend à bras-le-corps ce sujet avec la volonté d’obtenir des sanctions exemplaires. Compte tenu de l’émotion suscitée par ces menaces de mort au sein des équipes de production et de notre devoir de protéger les candidats, des signalements au procureur de la République sont effectués par ALP », a expliqué l’avocat de la société de production de « Koh-Lanta », Mathias Chichportich, au Parisien.

Et de poursuivre : « Chacun comprend qu’il y ait une sanction lorsque cela a lieu dans la rue. Cela doit être la même chose lorsque cela se produit sur les réseaux sociaux, même s’il est plus compliqué d’obtenir une réponse technique et judiciaire rapide. »

Christelle parmi les plaignants

La candidate est toujours en lice dans « Koh-Lanta », sur l’île des bannis. Depuis que son nom a été cité dans « Touche pas à mon poste » dans l’affaire de tricherie de Teheiura, elle se prendrait une vague d’insultes et de menaces de mort.

« Une seule phrase a déchaîné les sympathisants de Teheiura, dont certains m’ont menacée de mort. Je ne peux pas laisser passer ça. Je suis allée déposer plainte mercredi, j’espère qu’on les retrouvera et qu’il y aura une réponse pénale », a-t-elle confié au Parisien.

TF1