Importante saisie de stupéfiants et neuf arrestations à Bruxelles et en BW

61 kilos de cannabis saisis.
61 kilos de cannabis saisis. - AFP

Dans le cadre d’une vaste enquête menée depuis le début de l’été 2021 par la police judiciaire fédérale du Brabant wallon, plusieurs dizaines de policiers et enquêteurs se sont déployés mercredi en vue de démanteler une organisation criminelle de type « centrale active dans le trafic de stupéfiants ».

Treize perquisitions ont été opérées simultanément, à Bruxelles essentiellement, et dans le Brabant wallon. Dix suspects ont été appréhendés. Neuf d’entre eux ont ensuite été placés sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction brabançon en charge du dossier.

Les investigations ont amené à la découverte et à la saisie de 61 kilos de résine de cannabis, 18 kilos de cocaïne, plus de 4.000 pilules de drogue de synthèse (XTC), plus de 6.000 euros en cash, deux armes de poing et une arme de guerre.

L’opération de mercredi a mobilisé 91 policiers, issus principalement de la police judiciaire fédérale du Brabant wallon, de la direction de coordination et d’appui déconcentré (DCA) du Brabant wallon, de la zone de police d’Ottignies/Louvain-la-Neuve, de la police judiciaire fédérale de Bruxelles, ainsi que des zones de police Montgomery (Etterbeek) et BruWest (Molenbeek). Trois maîtres-chiens spécialisés en détection de stupéfiants ont également été réquisitionnés.

« La réussite de cette opération, longuement et minutieusement préparée, est le fruit d’une mobilisation importante et d’une collaboration étroite entre les différents services de police impliqués et les autorités judiciaires », conclut la porte-parole du parquet du Brabant wallon.

Notre sélection vidéo