4.799€, c’est la somme que Philippe a déboursée pour aller vivre le rêve brésilien lors de la Coupe du monde 2014: «J’attends toujours mes sous!»

Philippe Richoux.
Philippe Richoux. - Do.R.

4.799 euros. C’est la somme que Philippe Richoux a déboursée pour aller vivre le rêve brésilien lors de la Coupe du monde 2014. Les petits Belges sont au Brésil, oui, mais à quel prix ? À l’époque, l’état déplorable du camping annoncé comme « luxueux » a constitué une épouvantable surprise. Voici de nombreuses photos sur place

L’histoire a fait grand bruit, mais l’homme de Brûly-de-Couvin s’indigne de ne pas voir les choses bouger. « Voilà déjà 7 ans de passés et j’attends toujours mes sous. »

Si le supporter des Diables avoue avoir « quand même » passé de bons moments à Rio, la pilule ne passe pas. Il se souvient de l’état du camping comme si c’était hier.

« Ça puait ! »

« On devait avoir de l’électricité et du wi-fi dans les tentes, au lieu de ça, on devait se disputer les prises à un endroit du camping pour pouvoir recharger les téléphones. » En revoyant les photos, on sent l’homme encore énervé. « Je me levais à l’aube. Si on arrivait dans les douches après 6h, ça puait et il n’y avait de toute façon plus de place. »

Le « Devillage » résultait d’un partenariat entre l’Union Belge de football et le voyagiste Sun Reizen. Un gage de qualité pour les supporters qui s’y aventuraient. Et pourtant

➜ « À ce moment-là, ils proposaient de baisser le prix de la bière  ; là, on s’est dit qu’ils se foutaient vraiment de nous » : son témoignage complet à lire ICI.

➜ Bientôt un épilogue ? Test Achats réagit

Notre sélection vidéo