Coiffeurs, salons de beauté... Vers un Covid Safe Ticket pour endiguer la quatrième vague?

Coiffeurs, salons de beauté... Vers un Covid Safe Ticket pour endiguer la quatrième vague?

Du côté des esthéticiennes et des salons de beauté, cette période des fêtes représente 40 % du chiffre d’affaires annuel. « L’an dernier, nous avions dû fermer en novembre et n’avons pas pu en profiter », explique Laurence Wuylens, présidente de l’union nationale des esthéticiens de Belgique.

Du côté des coiffeurs, on n’est pas du tout favorable à de nouvelles mesures sanitaires. « On nous a fermés en novembre 2020 alors que les chiffres étaient meilleurs qu’aujourd’hui... », estime Patrick Dumont, vice-président de la Fédération des coiffeurs de Belgique qui pointe les importants efforts déjà réalisés dans le secteur.

►►Se dirige-t-on vers de nouvelles mesures strictes pour les métiers de contact ? Notre dossier complet