Abonnez-vous pour 1€

Black Friday: faites attention à ces fausses bonnes affaires et à ces arnaques en ligne!

Photo d’illustration
Photo d’illustration - Isopix

Ce vendredi, c’est le Black Friday. L’occasion de dénicher de bonnes affaires, mais aussi la porte ouverte aux arnaques en ligne. Le SPF Économie rappelle donc qu’il faut rester prudent, et veiller à ne pas tomber dans le panneau…

> D’abord, optez pour un vendeur digne de confiance et posez-vous les bonnes questions face à un e-shop que vous ne connaissez pas. Est-il sécurisé ? Quelle réputation a-t-il ? Quelles sont ses conditions de vente et de retour ? Mieux vaut tout vérifier avant de procéder à l’achat…

> Êtes-vous vraiment face à une bonne affaire ? Attention en effet, on peut trouver des réductions très alléchantes lors du Black Friday, avec des prix affichés à -70 ou -80 %… Mais comme le soulignait Test-Achats, certains prix peuvent être gonflés à l’approche de ces journées de promo. N’hésitez donc pas à comparer les prix d’un article sur plusieurs boutiques.

Depuis 2016, l’Inspection économique du SPF Économie a reçu 938 signalements concernant des pratiques trompeuses relatives au prix, au mode de calcul du prix ou à l’existence d’un avantage spécifique quant au prix.

Vérifiez aussi que d’autres frais ne sont pas appliqués, comme des taxes de douane si l’e-shop se trouve en dehors de l’Union européenne.

> N’oubliez pas que vous bénéficiez d’un droit de rétractation de 14 jours, pour tout achat effectué auprès d’un vendeur situé en Europe. Lorsque vous faites un achat dans un magasin physique, vous êtes engagé définitivement et vous ne pouvez pas revenir sur votre décision, sauf si le vendeur le prévoit. Sur internet par contre, vous pouvez renvoyer l’article jusqu’à 14 jours après sa réception. Certains e-shops prévoient même des délais de retour plus longs. Soyez attentifs par contre aux frais de retour, tantôt gratuits, tantôt à votre charge selon les conditions générales de vente de la boutique.

> Quant à la garantie légale de deux ans, elle est aussi d’application pour tout achat effectué auprès d’un vendeur en Europe, même pour des achats effectués lors des soldes ou du Black Friday. Gardez donc la facture ou la preuve d’achat, en cas de problème ou de litige.

> Un problème ? En cas de litige, le SPF Économie vous conseille de faire appel au Service de médiation pour le consommateur si le vendeur est situé en Belgique. S’il est situé en Europe, c’est le Centre Européen des Consommateurs qui pourrait vous aider à résoudre le problème. Enfin, en dehors de l’UE, sachez que vous n’avez aucune protection en tant que consommateur. D’où l’importance de bien choisir votre vendeur…