Athus : il avale 3 boulettes d’héroïne pour ne pas se faire arrêter

Le prévenu principal avait 3 boulettes d’héroïne dans l’estomac.
Le prévenu principal avait 3 boulettes d’héroïne dans l’estomac. - D.R

>>> Le 15 octobre 2018, le prévenu est embarqué par la police, une radio réalisée à l’hôpital permettra de révéler la supercherie

>>> Lorsque la police va perquisitionner le domicile des prévenus, de nombreux indices seront retrouvés

>>> Pour l’avocate du prévenu principal, il n’y a pas assez de preuves pour pouvoir parler d’association de malfaiteurs

Notre sélection vidéo