Soi-disant positif au Covid, Vincent crache sur des policiers à Mons: il finit au tribunal, le ministère requiert une peine de prison

Vincent est accusé d’avoir craché sur des policiers.
Vincent est accusé d’avoir craché sur des policiers. - Illustration / N.L.

Le 8 septembre 2020, Vincent circule sur l’avenue Joseph Wauters au volant d’une Aixam, qu’on appelle parfois vulgairement « voiture sans permis ». Il est accompagné d’une dame, propriétaire du véhicule. Il est 11h et une patrouille de police invite Vincent à se stationner sur le côté en vue d’un banal contrôle de la route.

> Le contrôle a mal tourné : voici ce qu’il s’est passé

> « Il raconte n’importe quoi, je préfère sortir » : au tribunal, Vincent réagit vivement

> Le ministère requiert une peine de prison : voici pourquoi

L’arrêt sera rendu en décembre.

Notre sélection vidéo