Incidents entre Ultras montois et binchois: la hache de guerre, pas encore enterrée

Trois supporters montois ont été blessés.
Trois supporters montois ont été blessés. - E.G.

« Ce qui s’est déroulé ce samedi ne devrait pas arriver autour d’un terrain de football », regrette Laurent Van Duille, porte-parole de la RUS Binche. « Nous sommes les premiers à regretter le fait qu’une personne ait été blessée aussi gravement. Ce que nous déplorons aussi, c’est le fait de pointer systématiquement du doigt les supporters binchois qui, tout autant que les Montois, ont effectivement lancé des fumigènes et des pétards dans le camp adverse. Les images et l’enquête, nous en sommes persuadés, prouveront que les hostilités n’ont pas démarré du côté binchois… »

Selon le porte-parole, les premiers jets de matériel pyrotechnique sont venus du kop des Ultras montois.

► Pour celui-ci, cet incident aurait pu être évité, il s’en explique.

Notre sélection vidéo