Une cinquantaine de travailleurs bloquent l’accès à la centrale nucléaire de Tihange: ils «craignent de perdre leur emploi»

Une cinquantaine de travailleurs bloquent l’accès à la centrale nucléaire de Tihange: ils «craignent de perdre leur emploi»
Leruth Julien via Alertez-nous

Le mouvement de grogne est organisé en front commun par Gazelco et la CNE. Les syndicats ne permettent l’accès au site qu’aux travailleurs de la sûreté et de la sécurité de la centrale, précise Julien Leruth.

Alors que le gouvernement fédéral doit décider dans les prochains jours de la fermeture partielle ou totale des sept réacteurs nucléaires qui alimentent en partie la Belgique en électricité, « la question de l’emploi des milliers de travailleurs du secteur est rarement évoquée », dénonce Julien Leruth.

Les syndicats s’attendent à ce que le mouvement de grogne prenne encore de l’ampleur au cours de la journée.

Notre sélection vidéo