Le témoignage terrifiant d’un ancien employé de Veviba: «Il y avait des souris qui se baladaient...»

Une voiture bloquait l’entrée de l’entreprise ce jeudi matin.
Une voiture bloquait l’entrée de l’entreprise ce jeudi matin. - S.MN.

C’est un véritable séisme agroalimentaire qui touche actuellement l’entreprise alimentaire Veviba, implantée dans le zoning de Bastogne. L’AFSCA a purement et simplement décidé de retirer les agréments de l’entreprise. Des falsifications de renseignements sur la date de congélation de la viande ainsi qu’une non-conformité sur des produits contrôlés sont mises en cause. Si certains employés ne comprennent pas cette décision, d’autres estiment que ces mesures sont parfaitement justifiées. C’est notamment le cas de Benoît (prénom d’emprunt). Cet ancien employé de Veviba a travaillé de 2011 à 2016 au sein de l’entreprise bastognarde, dans le département étiquetage. Lassé des agissements fallacieux constatés, Benoît a tout simplement décidé de quitter son travail. Au vu des révélations de ces derniers jours, il a accepté de témoigner sous couvert de l’anonymat.

Un témoignage édifiant à découvrir dans notre édition digitale. «Il y avait des souris qui se baladaient», affirme-t-il.

Ce jeudi matin, l’ambiance était morose aux abords de l’entreprise bastognarde.

Les réactions des syndicats sur notre édition digitale.«Des sommes d’argent contre le silence.»

Notre sélection vidéo