Touché par une perte d’audition, John (72) va passer un test pour son oreille: il s’agissait d’un problème bien plus grave…

John Newby, 72 ans, ne s’attendait pas à cette découverte lorsqu’il s’est rendu en août 2020 dans une pharmacie Boots à Hull, en Angleterre. Alors qu’il sentait que son audition faiblissait dans une oreille, sa femme l’a poussé à aller passer un test d’audition. « C’était un test complet et à partir de là, la spécialiste m’a dit qu’elle pensait qu’il serait sage pour moi d’aller voir mon médecin », explique John au Hull Live.

« Elle a rédigé la demande de consultation, a transmis les détails des tests, et j’ai transmis le tout à mon cabinet médical. C’était le début, vraiment, de ce qui allait arriver. » À partir de là, il se rend chez un oto-rhino-laryngologiste, un spécialiste du nez et de la gorge qui découvre que son oreille est remplie de liquide.

John passe alors une biopsie et un scanner à la fin du mois. On lui informe alors de la découverte d’un lymphome dans sa cavité nasale une semaine avant Noël. « En raison de la localisation du lymphome, il était impossible de l’opérer et j’ai dû subir deux séries de chimiothérapie ainsi qu’une série de radiothérapies pour m’en débarrasser. On m’a rassuré que, comme je suis un homme raisonnablement en forme et en bonne santé, je devrais avoir un résultat positif. »

Alors en plein confinement au Royaume-Uni, John s’estime chanceux d’avoir eu si rapidement accès à son traitement sans passer trop de temps dans une file d’attente. John a débuté sa chimiothérapie dès le mois de janvier, le jour de son 72e anniversaire, et il a terminé son traitement début juin. Il a finalement appris qu’il était en rémission. « Le consultant m’a dit qu’il pensait que le cancer ne reviendrait pas, mais que je serais surveillé. Si le test auditif n’avait pas eu lieu – si j’avais laissé tomber, comme tant de gens le font – quelle aurait été l’issue ? »