«Rebecca»: quand Benjamin Biolay joue faux

«Rebecca»: quand Benjamin Biolay joue faux
TF1

Si Benjamin Biolay n’a jamais été, vocalement, un grand chanteur, on le lui a souvent pardonné car il apporte avec lui tout son univers, et dégage une aura et un style bien à lui. Par contre, on ne peut pas en dire autant en tant qu’acteur. La série « Rebecca », dans laquelle il tient le rôle de l’époux de l’héroïne, vient même rappeler à quel point il joue faux ! Interprétation monolithique, intonation inexistante, inexpressivité…

Certains y trouveront sans doute un genre, mais pour d’autres, on approche le degré zéro du jeu d’acteur. Certes, il émane de lui un certain charisme, une présence, mais ça s’arrête là.

Pourtant, lorsque nous l’avions interviewé il y a un an et demi pour la sortie de son dernier album (très réussi au demeurant), il nous avait donné des raisons d’espérer. « Je n’ai pas souvent l’occasion de peaufiner un rôle sur quatre mois de tournage », nous avait-il confié. « Mon personnage n’est pas un enfant de chœur. J’adore jouer quelqu’un éloigné de moi. Et ça me fait beaucoup rire aussi d’imiter certaines personnes odieuses que j’ai croisées. Il y en a peut-être qui se reconnaîtront.  » Bon, nous, on a cherché, on n’a pas trouvé…

« Rebecca », 30 novembre, 20h35, la Une.