Abonnez-vous pour 1€

Proximus adapte des armoires de rue en bornes de recharge pour voitures électriques

Proximus adapte des armoires de rue en bornes de recharge pour voitures électriques
Belga

L’entreprise de télécommunications Proximus, en collaboration avec Fluvius, le gestionnaire flamand des réseaux de gaz et d’électricité, lance un projet pilote dans le cadre duquel des armoires de rue vont être utilisées pour alimenter des bornes de recharge pour voitures électriques. Il existe un potentiel de 7.000 nouvelles bornes de recharge.

Grâce au déploiement de nouvelles connexions en fibre optique, de l’espace se libère dans les armoires de rues dédiées au raccordement. L’entreprise va maintenant tester à Malines si ces armoires peuvent alimenter des bornes de recharge de voitures électriques. Selon Proximus, des initiatives similaires existent déjà en Allemagne, au Royaume-Uni et en Autriche.

Dans les semaines à venir, huit boites à Malines recevront chacune deux prises de recharge. «Nous travaillons à un total de 35 bornes de recharge avec deux prises chacune», déclare Dirk Lybaert, Chief Corporate Affairs Officer chez Proximus. Le projet pilote durera quatre mois.

Proximus a calculé que 3.500 de ses quelque 28.000 armoires de rue peuvent facilement accueillir des bornes de recharge à deux prises. Mais il faut ensuite que le projet pilote soit un succès et que les partenaires nécessaires soient trouvés. Selon M. Lybaert, les 3.500 armoires peuvent être converties en un an et demi.

Les bornes de recharge sont reliées à une plateforme logicielle externe. Toute personne souhaitant recharger son véhicule électrique dans les bornes Proximus peut le faire en utilisant différents types de cartes de recharge à des tarifs standard.

Notre sélection vidéo