Yvette, 78 ans, sous bracelet pour incendie criminel à Strépy-Bracquegnies

Le feu avait gagné la maison voisine.
Le feu avait gagné la maison voisine. - D.C.

« Ceci se passe dans un contexte de revanche amoureuse », décrit au nom du parquet Géraldine Vandamme. Elle et Vitale ont vécu une vie de couple 21 ans durant. Mais le 13 juin 2021, voilà qu’il la quitte, certes de manière abrupte, comme l’admet l’avocat d’Yvette, Me Jérémie Berger. Dès lors, le 9 juillet, elle tente de bouter le feu à la maison de Vitale, située 38, rue Emile Duret à Strépy. Sans succès, la septuagénaire ayant utilisé comme combustible de l’esprit-de-sel…

► Mais la septuagénaire n’a pas baissé les bras et a remis cela une seconde fois, l’incendie a fait beaucoup de dégâts.

► La prévenue tente d’expliquer son geste, plutôt maladroitement.

Notre sélection vidéo