Le Dr Diagne, le médecin aux faux CST, a escroqué un confrère à Mons: «Je n’ai jamais revu mes 5.000€»

Exclusif
André Van Meerbeeck (à gauche) a été escroqué par le docteur Diagne.
André Van Meerbeeck (à gauche) a été escroqué par le docteur Diagne. - N.E. / D.R.

Mouhamadou Diagne, un médecin urgentiste, âgé d’une quarantaine d’années et originaire de Liège, a été placé sous mandat d’arrêt pour faux Covid Safe Ticket et envoyé en prison. Contre 200 à 1.000 euros par patient, il aurait permis à 2.020 citoyens d’obtenir leur CST, sans jamais avoir été vaccinés.

> L’argent semble avoir été la principale motivation du médecin : voici pourquoi

A l’hôpital Saint-Joseph de Mons (groupe Jolimont), pour lequel Mouhamadou Diagne a travaillé par le passé, il y a au moins une victime : le docteur André Van Meerbeeck, ancien collègue. Aujourd’hui âgé de 78 ans, il exerce toujours aux urgences de l’hôpital montois. C’est dans ce service qu’il a côtoyé le médecin Diagne.

> « Il m’a demandé 35.000 € » : le docteur André Van Meerbeeck raconte

Il était convenu que Mouhamadou Diagne rende ces 5.000 € le mois suivant. Mais le médecin n’a jamais rien vu venir, d’autant que quelques mois plus tard, il a quitté l’hôpital.

> Une action en justice a été intentée... sans résultat : voici ce qu’il s’est passé

André Van Meerbeeck n’a plus jamais croisé la route du médecin urgentiste. Et il ne sait toujours pas la vraie raison de ses demandes incessantes de prêt. Certains évoquent toutefois une addiction aux jeux. Le docteur de l’hôpital montois a cependant été très surpris en apprenant que Mouhamadou Diagne était le médecin aux faux CST...

Notre sélection vidéo