Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Les apiculteurs lancent une alerte aux frelons asiatiques et demandent aux citoyens de réagir rapidement: «Leur population est en augmentation!»

Les apiculteurs veulent détruire un maximum de nids de frelons asiatiques.
Les apiculteurs veulent détruire un maximum de nids de frelons asiatiques. - DR/AFP/E.G.

Pour la plupart des personnes, les frelons asiatiques sont principalement actifs à la belle saison, et par conséquent, c’est à cette période de l’année qu’ils attaquent les abeilles pour s’en nourrir. Mais ce que l’on sait moins, c’est que le frelon asiatique commet autant de ravages voire plus en ce moment de l’année. Avec le froid, les abeilles entrent en hivernage (à ne pas confondre avec hibernation), c’est-à-dire qu’elles vivent au ralenti afin d’économiser leurs forces et leurs réserves de miel. « En été, les frelons asiatiques n’entrent pas dans les ruches car les abeilles se défendent », explique Yves André, apiculteur à Saint-Symphorien. « La force de la colonie peut contenir l’attaque. Par contre, pour le moment, les frelons rentrent très facilement dans les ruches où les abeilles se mettent en grappe pour maintenir la chaleur. »

>> Plusieurs apiculteurs de la région de Mons-Borinage lancent un appel aux citoyens.

>> Yannick Servais, apiculteur professionnel, explique : « Un nid de frelons peut compter jusqu’à 500 fondatrices qui vont ensuite essaimer et recréer un nid ! »

>> Il nous dit comment il faudrait stopper leur propagation.

Pour demander l’intervention d’une équipe afin de détruire un nid de frelons, envoyez un mail à : invasives@spw.wallonie.be C’est gratuit.

Notre sélection vidéo